Rechercher
  • carmela05

Quelle différence entre estime de soi et confiance en soi?

Apprendre à les distinguer permet de savoir sur quoi, il est intéressant de travailler pour améliorer sa relation à soi-même.


La confiance en soi : la confiance en soi est liée aux compétences, exemple, j’ai la compétence de parler anglais, de savoir faire du vélo ….

Ce sont aussi les croyances que l’on a sur le fait de réussir quelques choses dans une situation, c’est vraiment lier à nos actions, nos capacités.

On va se dire des phrases comme je n’y arriverais jamais, je ne suis pas capable.

La peur d’échouer est presque toujours présente.




L’estime de soi : fait référence à l’être, c’est reconnaître sa valeur, c’est l’opinion qu’on a de soi, c’est le dialogue intérieur suis-je plus tôt critique, ou je suis satisfait de qui je suis ?

Elle a été construite dans l’héritage, en fonction de l’éducation reçue si nous avons eu des parents soutenants ou qui étaient critiques à notre égard, si on a subi des moqueries à l’école, du harcèlement, suite à une rupture amoureuse, …

Les problèmes que l’on rencontre quand l’estime de soi est faible ça peut être une dévalorisation de soi, se sentir nulle, pas aimable, ça peut aussi se traduire par le fait d’avoir du mal à faire confiance aux autres, d’avoir peur que les autres nous rejettent, nous abandonne…


Voici quelques pistes pour améliorer l’estime de soi :


- La première des pistes, c’est d’agir en accord avec ses valeurs.


- Être bienveillant avec soi-même, prendre du temps pour soi, Faire attention à la manière à laquelle on se parle si on a tendance à s’autocritiquer, juger, dévaloriser…


- Apprendre à se donner de la valeur, se complimenter soi-même pour ses propres réussites, c’est prendre conscience de que vous faites de bien.


- Aller repérer ses manques dans son héritage


- S’autoévaluer sans jugement, Comment je me vois ? Comment je me décris ? en dressant le constat des points forts, des points faibles…


- Stopper la recherche d’approbation extérieure vers autrui et se concentrer sur notre propre validation.


- Poser ses limites et pouvoir dire non !


Quand l’estime de soi est bien construite il devient plus simple de faire des choix de vie en alignement avec soi !


Nous renforçons ce en quoi, nous nous centrons.



Pour la confiance en soi :


- Rappelez-vous de vos réussites, victoires.

- Vivre des expériences

- Agir petit pas par petit pas.

- Accepter ses défaites.


Martin Luther king disait ceci : « pas besoin de voir le haut de l’escalier pour pouvoir commencer de monter la première marche. »














1 vue0 commentaire